Elan Nevers Nièvre Tennis de Table : site officiel du club de tennis de table de NEVERS - clubeo

ITTF veut modifier les dimensions des tables de tennis de table

1 avril 2016 - 10:29

Après avoir réduit les manches de 21 à 11 points, après avoir augmenter le diamètre de la balle de 38 à 40 mm, l’ITTF aurait un projet de modification des dimensions de la table. En effet, toujours dans le but de ralentir le jeu et d’augmenter la durée des échanges pour rendre le tennis de table plus télégénique, l’ITTF étudie la possibilité d’augmenter la taille de la table.
« Ces nouvelles dimensions seraient en système métrique et non en système anglais comme actuellement, nous indique Stewart Salmon, responsable du projet à l’ITTF. Rappelons que les dimensions actuelles de la table sont de 9 pieds de long sur 5 pieds de large et de 2,5 pieds de haut. Le filet mesure 6 pouces de haut. Le passage au système métrique permettrait aussi de simplifier les valeurs des dimensions pour les pays utilisant le système métrique, qui sont majoritaires, ce qui ne pourrait que plaire aux futurs arbitres, qui auraient des valeurs plus simples à retenir pour l’examen ».
D’après M. Salmon, les nouvelles dimensions seraient : 3 m de long, 2 m de large, et 1 m de haut. De plus, le filet passerait à 20 cm. « Un filet plus haut ralentirait la vitesse des échanges, et une table plus grande les ferait durer plus longtemps, car il y aurait moins de balles en dehors de la surface de jeu ».
Interrogé sur ce projet, Julien Girard, l’entraîneur de l’équipe de Pro B de Villeneuve-sur-Lot, y est plutôt favorable, surtout pour le tennis de table français. « Ralentir le jeu permettrait peut-être aux meilleurs Français de se rapprocher des Chinois dont il n’arrivent pas à atteindre la vitesse de jeu. La question est de savoir si le ralentissement du jeu serait plus important pour les Chinois que pour les Français, mais comme je ne vois pas comment les Français pourraient jouer encore plus lentement, je suis plutôt confiant ».
« Concernant l’augmentation de la taille de la table, continue Julien Girard, c’est une mesure qui sera surtout intéressante pour les autres joueurs, à partir du niveau départemental. Beaucoup jouent avec des raquettes trop rapides pour eux, et s’étonnent de mettre autant de balles ‘’dans les bâches’’. Avec des dimensions plus grandes, ils arriveraient à mettre plus de balles sur la table, et seraient sans doute moins découragés et moins incités à abandonner le ping ».
C’est la dernière partie du projet qui le laisse plus circonspect. En effet, en plus des changements de dimensions, l’ITTF souhaiterait tester un nouveau revêtement de table, dit « en écailles », qui, appliqué dans un certain sens, diminuerait l’effet lifté des balles et augmenterait l’effet coupé. « C’est toujours dans l’optique d’une diminution de la vitesse de jeu que nous souhaitons développer ce produit, nous dit Stewart Salmon. De plus, cela favoriserait les jeux de défense, et donnerait donc des échanges plus spectaculaires entre attaquants et défenseurs ».
« Là-dessus, j’ai plus de doutes, dit Julien Girard. Il ne faudrait pas non plus ralentir le jeu à l’extrême, car on risquerait d’arriver à l’effet inverse de celui voulu, à savoir un jeu tellement lent qu’il en deviendrait sans intérêt. Et puis s’il y a plus de défenseurs, il y aura aussi plus de matches entre défenseurs, et là on pourrait plonger le ping dans un ennui total. De plus, imaginez que l’on se trompe de sens lors du montage des tables, les balles liftées seraient si rapides qu’elles en deviendraient injouables ».
En attendant la mise au point de ce nouveau revêtement, la marque Double Fish a déjà fabriqué quelques prototypes de la nouvelle table aux nouvelles dimensions. Si les essais sont concluants, celle-ci pourrait être utilisée dès les Jeux Olympiques de 2020.

sources : tennis-de-table.com 

Commentaires

Staff
ludovic secheresse
ludovic secheresse 3 avril 2016 00:38

Un beau poisson d'Avril !!!

NOS LABELS